Hello !

Welcome to your alumni network

Interview alumni : Laura Olek, Responsable achats de la direction opérationnelle Bâtiment Industriel

3/2/2022
ESAP
Interview alumni : Laura Olek, Responsable achats de la direction opérationnelle Bâtiment Industriel

Laura a longuement hésité avant de réaliser un master. Plutôt pressée d'intégrer le monde du travail et d’appliquer ses compétences nouvellement acquises, elle s’est finalement laissée convaincre et ne le regrette pas ! Elle vous livre son expérience et ses conseils pour se lancer dans le domaine des achats. Qu’est-ce qu’un bon acheteur ? Quel parcours faut-il suivre ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cette interview.

Bonjour Laura, pouvez-vous nous en dire davantage sur votre parcours ?

Je suis sortie du Lycée avec un baccalauréat scientifique et j’ai poursuivi avec un DUT Technique de Commercialisation. Durant ces deux ans, j’ai beaucoup apprécié la partie commerce/achats. En revanche, la partie vente ne m’a pas vraiment conquise, car je ne me visualisais pas devoir vendre un produit qui ne me correspond pas et par lequel je ne suis pas forcément convaincu. C'est, justement, tout l’inverse avec la partie achats, puisque je me sens toujours libre de choisir le produit que j’achète pour une entreprise. Cependant, ces deux matières sont étroitement liées, notamment avec les aspects relationnels et de stratégie d’achat ou de vente.

Souhaitant développer mes compétences dans le secteur des achats, j’ai poursuivi avec une licence professionnelle en Gestion des Achats, en alternance à la SNCF. Après avoir validé mon diplôme, je ne savais pas vers quel chemin m’orienter. J’ai longtemps hésité à poursuivre mes études. Mon choix a été guidé par un de mes professeurs, qui lui-même avait intégré l’ESAP, et m’a conseillé de continuer en master.

Dans le cadre de mes études, l’aspect cursus scolaire et formation très académique ne me correspondait pas forcément. C’est en intégrant l’ESAP, avec ses intervenants professionnels et qualifiés, que j’ai pris goût aux cours. 

Comment se sont déroulées vos 2 années au sein de l’ESAP ?

Afin de garder le côté professionnel, j’ai souhaité poursuivre en alternance, comme pour ma licence. Cependant, pour mon master j’ai changé d’entreprise et j’ai intégré la société HENDRICKSON, en tant qu’acheteuse Site Junior. Mes missions étaient principalement :

  • Faire des appels d'offres et négocier, 

  • Réaliser le suivi des commandes, de la livraison et de la facturation, 

  • Gérer les stocks

En ce qui concerne la formation, j’ai adoré et je me suis investie dans les travaux à rendre. Ce que j’ai beaucoup apprécié, ce sont les multiples exercices pratiques qui permettent une réelle formation terrain. De plus, il y avait une très bonne ambiance au sein de notre promotion, et les échanges entre les élèves sont très enrichissants et favorisent l’apprentissage du monde des achats. Le fait d’avoir des intervenants professionnels, fait que nous apprenons plus de choses, plus rapidement. 

Une fierté de notre promotion est d’avoir contribué à ouvrir une classe de master 2 à Douai, car nous aurions dû poursuivre nos études à Paris. Cette ouverture était une réelle nécessité et opportunité pour tous les étudiants. Depuis, la demande pour rejoindre le Master 2 Management des Achats Internationaux ne cesse d'accroître, ce qui prouve bien que l’on a bien fait de se démener. :)

Si je devais résumer en 3 mots mes deux années au sein de l'ESAP, ce serait :

  • Professionnalisme (des intervenants)

  • Convivialité

  • Au cœur du métier

Qu’avez-vous fait suite à votre diplomation ? 

Avant de rentrer sur le marché du travail, je souhaitais parfaire mon Anglais pour éviter d’avoir des lacunes dans le milieu professionnel. Pour cela, je suis partie 3 mois à Londres pour suivre une formation intensive en anglais. Cela a été une très bonne expérience et m’a permis de vraiment monter en compétences.

Ensuite je suis rentrée en France, et par le biais d’une ancienne Esapienne de ma promotion, j’ai intégré la SNCF à Marseille pour une durée de 6 mois pour un poste de remplacement “acheteuse experte”. Mes missions étaient de gérer les contrats de nettoyage et de gardiennage sur les gares “vitrines”, ainsi que de gérer les appels d’offres.

Par la suite, j’ai décidé de retourner dans le nord de la France, et j’ai directement intégré la société Tata Steel en CDI, au poste d’acheteuse industrielle. Je supervisais la gestion des maintenances et des outillages de productions. Je suis restée 4 ans dans l’entreprise, et lors de ma dernière année, j'ai évolué en tant qu’acheteuse “Matières premières”. Cela consiste à gérer le Zinc, le film et les déchets.

Pour terminer, actuellement je suis responsable achats de la direction opérationnelle Bâtiment Industriel pour Eiffage Metal. Pour le moment, mes objectifs professionnels sont de rester dans cette entreprise pour en apprendre davantage sur le secteur du BTP qui est bien différent de mes expériences précédentes dans le domaine industriel. Les échanges avec mes collègues me permettent de comprendre, d’apprendre le jargon et les besoins bien spécifiques du métier, de développer mes compétences et élargir mon champ d’actions. Je travaille en permanence en équipe avec les chefs ou ingénieurs projets, mais aussi avec mes collègues du service achats basé essentiellement à Vélizy.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

La relation humaine, que ce soit avec les clients internes ou les fournisseurs. C’est un aspect important dans le domaine des achats, car nous sommes une fonction support. Ce que j’aime dans mon travail, c'est qu’il me permet de développer ma curiosité et d’apprendre de nouvelles choses chaque jour. 

C’est également un métier dynamique, où nous sommes toujours en activité pour participer à la stratégie et à la pérennisation de l’entreprise.

Qu'est-ce qu’un bon acheteur pour vous ?

  • Être à l’écoute de ses fournisseurs et de ses clients internes

  • Être curieux /ne pas rester sur ses acquis

  • Aimer les chiffres et la négociation

  • Trouver les meilleures solutions pour les clients, favoriser la qualité et respecter les délais ainsi que les coûts

Un conseil à donner aux personnes qui s’intéressent aux achats ? 

Le métier d’acheteur est très riche et vous y trouverez nécessairement une source d'épanouissement. Il ne faut rien lâcher, même si la période actuelle complique fortement notre métier et les échanges commerciaux. 

Et surtout n’hésitez pas à contacter les anciens élèves pour échanger sur les bonnes pratiques ou encore avoir des retours d’expériences vis-à-vis de fournisseurs. En tant qu'acheteur, il faut connaître le marché et également faire une analyse de son portefeuille pour établir les stratégies les plus adaptées.

Si je devais donner encore un dernier conseil, ce serait de rester en veille constante, en s’informant par le biais de différentes presses ou réseaux professionnels.


Vous souhaitez solliciter Laura en tant que mentor ? C’est par ici